Michael Zadoorian – Le cherche bonheur

Quatrième de couverture 

Avis de recherche : Ella et John Robina, couple de citoyens américains à la retraite, vus pour la dernière fois au volant de leur camping-car le Cherche-bonheur, aux abords de Detroit. Si vous avez des informations, merci de contacter au plus vite leurs enfants au numéro qui suit…
Après une longue vie et soixante ans de mariage, la santé chancelante et la mémoire qui flanche, Ella et John savent que leurs jours d’autonomie sont comptés. Si John ne se souvient plus nécessairement si on est mardi ou jeudi, il peut encore conduire. Ella le « kidnappe » donc, avec une seule idée en tête : partir une dernière fois à l’aventure. C’est le début d’un périple extraordinaire…

Avis

Je ne sais pas où commencer dans ma chronique. Déniché au détour d’une allée de la librairie, j’attendais beaucoup de ce livre. Et je suis un peu déçue. Attention c’est tout de même un bon, voire même un très bon bouquin. Le style est agréable et on avale les pages, comme les protagonistes avalent les kilomètres. Car en effet nous sommes dans un Road Trip. D’accord nous avons Kérouac avec « Sur la route » ou bien Bill Bryson avec « Motel Blue ». Mais là le Road Trip est différent. 

Ella et John. Un couple avec 60 ans de mariage au compteur. Lui il a la mémoire qui se tire, elle est pas bien portante, presque infirme. Et là contre toute attente, contre avis médical et familial, ils se barrent, mettent les voiles, avec « le cherche bonheur », leur camping car. Ils redeviennent des touristes, ils prennent la mythique « 66 » qui traverse les states d’Est en Ouest. Et ils vont revivre leur vingt ans mais à quatre-vingt ! Tout au long de ce parcours les souvenirs reviennent à la surface pour John, bien que la carafe se fèle un peu, et pour Ella, les tendres moments avec leurs enfants resurgissent. Le périple va durer 2 semaines, le but étant Disney en Californie.

Alors il va leur en arriver des choses durant le voyage. Des péripéties, des pannes, des rencontres dangereuses dans le désert. Puis leur état de santé, pas brillant pour elle, Alzheimeresque pour lui. Mais dans tout ce périple, c’est leur amour qui va les porter, les bercer, même si elle doit sans cesse lui rappeler qui elle est (la maladie faisant le reste), ils vont arriver à destination. Mais…..! Alors durant 282 pages on les accompagne, on traverse avec eux les états du Michigan, Missouri, Texas et bien d’autres. On vit des moments historique que Ella nous raconte à travers son guide touristique. Elle revit et lui aussi en quelque sorte.

Ce livre est bouleversant, j’ai ri, pleuré un peu. J’ai espéré avec eux, j’ai attendu et frémi pendant des pages, me demandant si ils allaient enfin arriver. Puis la fin, que je n’attendais pas, que je ne voulais pas en fait. Un livre qui nous projette dans ce que pourrait être nos propres parents à leur âge. Que ferions nous si nos parents mettaient les voiles, comme ça sachant qu’ils sont malades ? Car Cindy et Kevin leurs enfants, eux ont peur. Un livre bouleversant mêlant humour, tendresse, peine, et espoir. Un livre que l’on dévore, que l’on englouti, comme une tranche de vie. Une bonne découverte mais qui ne sera pas un coup de coeur, malheureusement même si ce dernier est passé très près.

♥♥♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s