Jean Teulé – Le Montespan

Quatrième de couverture:

Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable. Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan, chacun, à Versailles, félicita le mari de sa bonne fortune. C’était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan… Gascon fiévreux et passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose. Dès qu’il eut connaissance de son infortune, il orna son carrosse de cornes gigantesques et entreprit de mener une guerre impitoyable contre l’homme qui profanait une union si parfaite. Refusant les honneurs et les prébendes, indifférent aux menaces répétées, aux procès en tous genres, emprisonnements, ruine ou tentatives d’assassinat, il poursuivit de sa haine l’homme le plus puissant de la planète pour tenter de récupérer sa femme…

Avis :

Deuxième Jean Teulé que je lis (après le « Magasin des suicides »), et je dois avouer que j’ai beaucoup aimé. Outre l’époque qui me plait particulièrement, le style de l’auteur m’a convaincu. On retrouve notre Louis-Henri de Pardaillan, Marquis de Montespan, qui épouse Françoise Rochechouart , dite aussi « Athenaïs » (à la cours de Louis XIV). Montespan c’est un jeune homme qui tombe amoureux de Françoise, l’épouse. Du mariage naîtra deux enfants, Marie-Christine (qui meurt à l’age de 11 ans) et Louis-Antoine, Marquis d’Antin. 

Françoise de Montespan est donc amené à la cours de Louis XIV, et voilà t-il pas qu’il s’en entiche et fait d’elle sa favorite, écartant La Valliere au passage. Et là notre cher Louis-Henri, fou de rage va chercher par tous les moyens à récupérer sa belle. Mais le Roi ne l’entend pas de cette oreille, (elle non plus !), et ne lâchera pas cette belle donzelle pendant 25 ans, jusqu’à la disgrâce de cette dernière. Malgré des efforts inimaginables, des coups bas et des entourloupes extravagantes, le Montespan n’arrive pas à arracher « Athenaïs » des mains de Louis XIV. 

Tout au long de ce roman nous sommes face à un Montespan désemparé, qui dépérit de jour en jour, loin de Françoise. L’auteur relate la vie de cet homme qui passera près de 25 ans à récupérer sa femme, sans espoir. Le livre est assez proche de la réalité, même si certains passages sont un peu loufoques. On rit quand même, on pleure pas c’est déjà ça. Il y a aussi le côté vulgaire des personnages, mais l’auteur n’a fait que retranscrire le langage de l’époque. On passe un bon moment avec le Montespan, on a peine pour lui, quand on le voit déployer tant d’ingéniosité pour récupérer Françoise. A lire pour les amateurs de cette époque, pour passer aussi un agréable moment.

♥♥♥♥

Publicités

4 réflexions sur “Jean Teulé – Le Montespan

  1. Coucou !
    Super critique ! 🙂
    Je suis d’accord avec toi, j’ai beaucoup aimé ce livre et, comme toi, j’apprécie l’époque. Je trouve également que Jean Teulé a très bien réussi à allier histoire de France et « roman ». Et l’humour en effet parfois bien vulgaire, mais comme tu dis ça illustre bien l’époque 🙂
    Gros bisous
    Clélia de Brody Books

  2. Personnellement, j’ai eu beaucoup de mal avec ce roman et d’ailleurs, je ne l’ai pas terminé. Pourtant, j’ai lu énormément de bonnes critiques mais avec moi, ça n’a vraiment pas passé…je crois que le style de Teulé n’est pas fait pour moi.

    • Il y a quand même un côté vulgaire qui m’a dérangé dans ce livre. Certains termes sont crus, pour ne pas dire « salasses ». L’histoire avec un grand H quand à elle n’est pas trop mal rendue, malgré quelques incohérences.

  3. Je suis d’accord avec toi, c’est le côté vulgaire du livre qui m’a un peu déroutée et ne m’a pas donné envie de continuer ma lecture…peut-être ai-je eu tort mais ça m’a vraiment dérangée et je n’avais plus aucune envie de le lire, du coup, j’ai préféré abandonner…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s