Malori Blackman – Entre chien et loup

 

Résumé :

Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Un monde où les communautés s’affrontent à coups de lois racistes et de bombes. C’est un monde où Callum et Sephy n’ont pas le droit de s’aimer. Car elle est noire et fille de ministre. Et lui blanc et fils d’un rebelle clandestin.

 

Avis :

Ce livre n’est pas récent mais les critiques ont tellement été élogieuses, que je ne pouvais pas passer à côté. Depuis pas mal de temps, chaque fois que je le vois réapparaître sur la blogosphère, je me dis qu’il faut que je le lise. Là j’ai pris le taureau par les cornes et je me suis lancée. Et j’ai pris une grosse claque, car j’avais un a priori, que c’était une roman jeunesse. Mais vraiment jeunesse avec une histoire d’amour. Mais comme quoi les préjugés doivent rester de côté quand on démarre une lecture.

Callum 15 ans, Sephy 13 ans. Callum est blanc. Sephy est noire. Leur amitié est impossible, leur amour impensable ! Mais ces deux là vont quand même se lier d’amitié et même s’aimer. Mais la haine va les rattraper et tout va basculer. Lui devenu militant activiste, elle pas encore sortie de l’adolescence. Leur destin n’aura pas d’issue. Et pourtant nous en sommes qu’au début !

Peut-on parler de dystopie ? Je n’en suis pas sure, je pense plus à un renversement des rôles. Les noirs au pouvoir, les blancs des esclaves. On n’est pas dans un monde dystopie. Ce livre me rappelle en quelque sorte sorte les Rosa Parks et autres récits sur la ségrégation. Mais imaginer tout au long de la lecture que les rôles sont inversés, j’ai eu du mal au début. Pourquoi ? Parce que malheureusement ça a toujours été le contraire. Les blancs ont toujours eus le pouvoir alors que les noirs étaient asservis.

Ce retournement de situation est très prenant, l’auteur nous amène doucement sur la pente des sentiments. Ce livre est émouvant du début à la fin. Chaque page est un ressenti des personnages. L’auteur a délibérément  alterné les récits. Un chapitre Callum, le suivant Sephy. Je trouve cela fort intéressant et complètement différent de ce que l’on a l’habitude de lire. Cela laisse libre expression à chacun des personnages.

Ce livre a été une découverte émouvante et prenante. Pleine d’à priori, j’ai longtemps hésité à le lire. Je pensais qu’il serait trop adolescent, trop « jeune » et en fait pas du tout. Il est vraiment à la portée de tout le monde. Je ne suis absolument pas déçue de cette lecture, qui plus est m’a été chaudement recommandée par ma libraire. Les autres tomes (3 tomes après celui-ci) attendent dans ma PAL. Ils seront vite lus !

Note

17/20

 

 

 

 

Bannière Livraddict

Publicités

Une réflexion sur “Malori Blackman – Entre chien et loup

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s