Eric Marchal – Le soleil sous la soie

Résumé :

A l’aube du XVIIIe siècle, un des plus petits Etats d’Europe, le duché de Lorraine, se relève de l’occupation française, dans l’espoir de connaître une génération de paix.
Nicolas Déruet est chirurgien ambulant. Emprisonné à la suite d’une opération durant laquelle le patient est décédé, il est obligé de s’exiler dans les armées de la coalition en guerre contre les Turcs. De retour à Nancy, il développera son art à l’hôpital Saint-Charles et n’aura de cesse de laver son honneur. Des campagnes lorraines aux steppes hongroises, des hôpitaux militaires aux ors des palais royaux, il connaîtra le destin hors norme d’un homme guidé par la passion de la chirurgie et déchiré par le choix impossible entre deux femmes que tout oppose : l’accoucheuse Marianne Pajot et Rosa, marquise de Cornelli.
Dans cette épopée romanesque, Eric Marchal s’empare d’un thème passionnant, la rivalité féroce entre médecins et chirurgiens. Il nous convie aux opérations que réalise son héros, Nicolas Déruet, toutes tirées de cas réels, documentés par les comptes rendus de l’Académie royale de chirurgie.

Avis :

Il  est des pages reliées entre elles, avec des mots dessus et on appelle ça un livre. Puis il y a LE LIVRE ! Chaque fois que l’on commence un livre on ne sait jamais à quoi s’attendre. Là il n’y a pas eu de surprise, dès les premières pages nous sommes happés. Et ce livre sera LE LIVRE, et certainement un de mes plus gros coups de cœur de cette année. J’admet qu’il faut aimer le roman historique, il faut aimer la médecine, il faut aimer l’aventure. Et quelle aventure ! 922 pages de bonheur, et une larme à la fin.

Nicoles Déruet est un chirurgien ambulant. Suite à une erreur médicale qui lui est imputé à tort et afin de laver son honneur, Nicolas va devoir s’exiler. Pour ce faire il va se retrouver sur les champs de batailles, durant la guerre entre l’Autriche et les Ottomans. Là il va faire la connaissance de Germain Ribes de Jouan, médecin émérite qui va parfaire son instruction durant les quatre années passées ensemble. De retour au pays Nicolas devenu chirurgien renommé va devoir choisir entre deux femmes. Et là ce ne sera en rien facile. Il va prendre la direction du couvent Saint Charles, transformé en hôpital.

Le livre traite de la médecine en premier lieu, des opérations faites à l’époque, des techniques utilisées. On apprend énormément sur les remèdes administrés, on y retrouve  même les ancêtres de l’homéopathie. Mais il y aussi le côté historique, avec au début du livre l’occupation Française du Duché de Lorraine. Puis à la fin de la guerre opposant les Autrichiens aux Ottomans, le duché libéré revient aux mains germaniques avec le Duc Léopold fils de Charles V. La majeure partie du roman se déroule durant les quatre années de libération du duché, avant sa prise au main par la France en 1703. Durant cette période, Nicolas va diriger l’établissement de Saint Charles, où il va professer en tant que chirurgien en chef.

Les sentiments de Nicolas envers Rosa sont omniprésents et c’est grâce à elle que l’établissement de Saint Charles va pouvoir prospérer et donner les meilleurs soins aux gens de Nancy. Quand à Marianne Pajot, ancien amour de jeunesse de Nicolas elle sera très vite occulté, malgré un dénouement peu conventionnel. La beauté de ce roman réside dans la profondeur des personnages. L’auteur a réellement su leur donner vie. On vit avec eux, on pleure avec eux, on rit avec eux. On fait partie intégrante de l’histoire. Nous ne sommes pas que des spectateurs, nous vivons le roman. Nicolas est empreint d’une grande humanité, douceur et sagesse.

Un roman plein d’humanité et de vie, de générosité aussi. Une fresque presque aussi belle que celle des « Piliers de la terre » de Ken Follet. L’auteur a su nous décrire une histoire merveilleuse, magique et bouleversante. Les 922 pages de ce « pavé » filent comme rien tant on ne s’aperçoit pas du temps qui passe. Je recommande chaudement ce livre. Un gros coup de cœur, comme je les aime, et cela faisait longtemps que je n’en avait pas eu.

Note :

Lien vers la fiche Livraddict

Logo Livraddict

Le soleil sous la soie par Gérard Collard de la Griffe Noire

Publicités

4 réflexions sur “Eric Marchal – Le soleil sous la soie

  1. Ce livre est dans ma WL…je ne suis pas spécialement passionnée par la médecine mais j’adore l’Histoire et les romans historiques…et celui-ci a récolté tellement de belles critiques qu’il pourrait très certainement me plaire… 🙂 Il va falloir que je l’ajoute au plus vite à ma PAL !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s