Gail Carriger – Sans Forme

San Forme

Résumé :

Miss Alexia Tarabotti est devenue Lady Alexia Woolsey. Un jour qu’elle se réveille de sa sieste, s’attendant à trouver son époux gentiment endormi à ses côtés comme tout loup-garou qui se respecte, elle le découvre hurlant à s’en faire exploser les poumons. Puis il disparaît sans explication… laissant Alexia seule, aux prises avec un régiment de soldats non-humains, une pléthore de fantômes exorcisés, et une reine Victoria qui n’est point amusée du tout. Mais Alexia est toujours armée de sa fidèle ombrelle et des dernières tendances de la mode, sans oublier un arsenal de civilités cinglantes. Et même quand ses investigations pour retrouver son incontrôlable mari la conduisent en Écosse, le repère des gilets les plus laids du monde, elle est prête !

Avis :

J’ai lu ce livre en lecture commune avec Iluze. Nous avions apprécié le tome 1 de cette saga et avons donc décidé de lire le tome 2 ensemble. Nous retrouvons Alexia qui est devenue la femme de Lady Maccon. Je vous rassure le mariage ne l’a pas assagie bien au contraire. Elle reste pétillante, rigolote. Quand à son Loup-garou de mari, même sauce. Il reste le même. Bougon, râleur etc… Mais c’est ce qui fait le charme de ce couple, n’est ce pas ? Il y aussi Mlle Hisselpenny, toujours mas habillée, mal chapeautée et j’en passe. Cette dernière s’est entichée du porte-clé de Lord Maccon, Tunstell ! Quelle horreur, it’s so shocking ! Sinon l’auteur n’a pas oublié la sœur, Félicité, garce de premier ordre, et je ne dirais pas quoi d’autre, de peur de troubler les oreilles les plus chastes !

Mais voilà que Londres est pris d’humanisation, ce qui rend nos chers loups-garou mortels, les fantômes ne sortent plus et les vampires n’ont plus les crocs ! C’est le foutoir total !!!  Alexia cherche à comprendre de même que le dewan et le potentat. Pendant ce temps Lord Maccon prend la tangente et se carapate en Ecosse. Mais que se passe t-il là bas ? Qu’à cela ne tienne Alexia part pour l’Ecosse. Accompagnée de Mme Lefoux (une inventrice d’ombrelle fort ambivalente) ainsi que de Mlle Hisselpenny & de Félicité, la voilà embarquée sur un dirigeable pour l’Ecosse.

Bien entendu le voyage sera chaotique pour toute la bande, l’arrivée en Ecosse réserve des surprises à Alexia. La première est de faire la connaissance de la meute de Kingair et de son Alpha de remplacement temporaire Lady Kingair. Cette femme antipathique n’est autre que l’arrière petite fille au 4è degrés de Lord Maccon. Surprise aussi de découvrir le château de Kingair, pas très accueillant. Pour l’accueil la meute est raccord avec le château ! C’est peu dire !

Là démarre les aventures burlesques de cette Sans Âme Italienne, pas convaincu que son Loup-garou de mari lui dise toute la vérité. Nous pourrons vérifier l’utilité de l’ombrelle, arme redoutable pour tout être qui s’approche un peu trop près de Alexia. Encore une fois l’auteur manie humour, réparties et coup de gueule. Seul reproche à ce tome, c’est la longueur des chapitres. Il y a aussi quelques longueurs descriptives mais sinon, dans son ensemble l’histoire est agréable. Je dirais même que l’histoire en elle même m’a plus accroché que dans le tome précédent. Les personnages sont haut en couleur, surtout Mlle Hisselpenny. Quand à Alexia son humour décapant apporte une touche de fraîcheur dans ces Highslands !

Note :

Lien vers la fiche Livraddict

Logo Livraddict

Publicités

3 réflexions sur “Gail Carriger – Sans Forme

  1. Ah Miss Hisselpenny, si elle n’existait pas il faudrait l’inventer ^^. Je publie mon avis fin de semaine prochaine normalement :).

  2. Pingback: Gail Carriger – Le protectorat de l’ombrelle, tome 2 : Sans forme | Chez Iluze

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s