Martha Grimes – Le mauvais sujet

Résumé :

Long Piddleton est un charmant village du nord de l’Angleterre. Mais une série de meurtres abominables vient entacher le manteau de neige immaculé de cette bourgade paisible. Des cadavres sont retrouvés dans des positions insolites – à califourchon sur une poutre ou bien couché sur une table, un roman policier à la main – dans des auberges de campagne aux noms pittoresques et évocateurs : Le Mauvais Sujet, La Forge, Le Cygne à Deux Têtes..
Pour arrêter cette hécatombe, Scotland Yard dépêche sur place l’un de ses meilleurs limiers : Richard jury, un homme aussi tenace que chevaleresque. De la ténacité, il va lui en falloir pour démasquer le tueur en série parmi une foule de suspects : un aubergiste, un haut fonctionnaire déchu, une jeune. poétesse romantique, un pasteur, un auteur de polars, une poule de luxe et bien d’autres. Par bonheur, jury trouvera un précieux allié en la personne de Melrose Plant, châtelain dilettante que la nature a pourvu d’un cerveau fort efficace

Avis :

C’est le deuxième Martha Grimes que je lis après « L’énigme du parc ». Il est vrai que j’ai une préférence pour les romans policier, de surcroît Anglais ! Même si l’auteure est américaine, il faut reconnaître ses talents pour les romans british. J’avais beaucoup aimé ma précédente lecture de Marthe Grimes, et en manque d’inspiration devant ma bibliothèque, je me suis décidée sur ce titre. C’est le Tome 01 des aventures de Richard Jury et Melrose Plant, celui de la rencontre entre les deux.

Long Piddleton est loin d’être aussi tranquille qu’il n’y parait. Avec sa Grand Rue et ses auberges. Ses auberges parlons-en ! Des meurtres y sont perpétrés depuis une semaine, même deux en l’espace de 48h. Alors qui allait on envoyer pour l’enquête ? Richard Jury, inspecteur de New Scotland Yard et son lieutenant Wigging. Jury n’est pas au bout de ses peines. Les villageois vont lui donner du fil à retordre ! L’enquête s’annonce difficile, d’autant que les cadavres tombent comme des petits pains !

Martha Grimes nous entraîne ici dans un village typique du nord de l’Angleterre. martha Grimes retranscrit ici une ambiance huis-clos. Avec pour seuls protagonistes les habitants de cette bourgade pittoresque. Jury qui est un excellent inspecteur de Scotland Yard, va se trouver confronté à des retords, des usurpateurs et j’en passe. Un seul va sortir du lot Melrose Plant. Dandy doté d’une sacrée intelligence, qui va s’avérer bien utile à Jury. L’ambiance est pesante, c’est l’hiver, le mois de décembre. Noël approche et l’on s’imagine les rues enneigées, les sapins dans les maisons….et les meurtres. Dans ce village tout le monde connaît tout le monde. Même si les victimes au départ sont des étrangers, les deux autres meurtres, commis sur des habitants, vont jeter le froid. Il va y avoir des regards en coin, chacun va épier les faits et gestes de l’autre. Les langues vont se délier, bonjour les commérages. 

Plongé dans ce amas, Jury va avoir du mal à avancer. Cinq meurtres en une semaine, c’est pas mal pour faire remonter la moyenne nationale. Harcelé par son supérieur, affligé d’un lieutenant sans arrêt enrhumé, voilà que les investigations s’annoncent délicates. Mais le défi sera relevé et haut la main. Dans ce tome l’auteure présente son décor et ses personnages. La bourgade de Long Piddleton, qui reviendra fréquemment dans les enquêtes de Jury et Plant. Pour un premier roman, il est réussi, mais sans plus. L’intrigue est longue à se mettre en place, beaucoup de personnages font qu’on perd vite le fil. Les meurtres sont commis dans diverses auberges, ce qui donne le tournis. On passe de l’une à l’autre sans arrêt.

Bien qu’ayant aimé « L’énigme du parc », je reste assez mitigé. Melrose Plant est assez brillant dans son rôle de Dandy cultivé, mais il est flanqué d’une tante Agatha Ardry, à qui l’on mettrait des baffes volontiers. Richard Jury se cherche, il apparaît dans sa première enquête. il va falloir lui laisser prendre ses marques, nous laisser le temps de le découvrir. L’histoire reste quand même longue à se mettre en place, trop de va et vient, trop de questions récurrentes.  J’ai beaucoup aimé l’ambiance qui se dégage de ce roman, le nord de l’Angleterre, les veillées au coin du feu. Mais je n’ai pas été conquise comme la première fois par ce Martha Grimes. Il reste tout de même une bonne lecture, mais ce ne sera pas un coup de coeur. Dommage, il me reste encore pas mal de Marthe Grimes dans ma bibliothèque.

Note :  14/20

Lien vers la fiche Livraddict

Logo Livraddict

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s