Jo Nesbo – L’homme chauve-souris

Jo Nesbo – L’homme chauve – souris – Edition Folio Policier 473 pages – Catégorie Thriller –

Résumé :

Parce qu’une jeune Norvégienne a été sauvagement jetée d’une falaise à l’autre bout du monde en Australie, l’inspecteur Harry Hole de la police d’Oslo est envoyé sur place par une hiérarchie soucieuse de l’évincer. Ce qui n’aurait dû être que routine diplomatique va se transformer en traque impitoyable au fur et à mesure de meurtres féroces qu’Harry Hole refuse d’ignorer. Autre hémisphère, autres méthodes… Associé à un inspecteur aborigène étrange, bousculé par une culture neuve assise sur une terre ancestrale, Hole, en proie à ses propres démons, va plonger au cœur du bush millénaire. L’Australie, pays de démesure, véritable nation en devenir où les contradictions engendrent le fantastique comme l’indicible, lui apportera, jusqu’au chaos final, l’espoir et l’angoisse, l’amour et la mort : la pire des aventures.

Mon Avis :

L’homme chauve-souris est le premier Jo Nesbo que je lis. J’ai décidé non pas par hasard de lire celui ci mais parce qu’il se trouve être le premier de cet auteur. Depuis quelque temps j’ai abandonné les romans historiques, et je me suis remise à lire des thrillers. Ayant eu un bon « feeling » avec Arnaldur Idridason et « La rivière noire », j’ai décidé de continuer sur la voie des polars Scandinaves. Jo Nesbo m’était alors inconnu, plusieurs fois ses romans m’avaient attirés, et là j’ai sauté le pas.

Harry Hole est un inspecteur de la police de Oslo, la trentaine, alcoolique en voie de rémission (son alcoolémie fut la cause de la mort de son coéquipier), seul, pas d’attache, le flic paumé dans toute sa splendeur (ou presque). Harry est envoyé à Sydney suite au meurtre d’une jeune Norvégienne. Il débarque dans ce pays qui lui est totalement inconnu, sans savoir où il met les pieds. Il est accueilli par Andrew, un aborigène policier, grand, costaud, le mec qui en impose. Très vite Andrew va se lier d’amitié avec Harry, l’enquête démarre.

L’auteur pose ici dans ce premier tome les bases. Il présente son personnage, n’omet aucun détail. On découvre notre enquêteur, dans sa première affaire sous la plume de Jo Nesbo. Nous avons un flic torturé, alcoolique et paumé, ce qui n’est pas pour me déplaire. Étrangement, le Harry de Jo Nesbo ressemblerai presque au Harry de Michael Connelly ! Mais bon passons. Ici notre flic découvre l’Australie, son peuple, ses coutumes et les Aborigènes. Andrew va d’ailleurs lui donner des cours magistraux sur l’histoire de son peuple, son origine, son évolution.

Bien que certaines longueurs sont à noter (longueurs observées dans chaque premier tome de saga, ce qui est normal), tant sur la vie personnelle de Harry et que l’histoire des Aborigènes, l’histoire est dans l’ensemble bien ficelée. On a à faire ici à un meurtrier en série, violant et égorgeant les femmes, blondes de préférence. Les pistes sont multiples et les rebondissement aussi. On pense avoir trouvé, mais non c’est pas lui. Zut on repart à zéro, enquête et tout le  touin-touin. On visite aussi pas mal, le Queensland avec la ville de Nimbin (connue pour son célèbre festival Aquarius, qui voulait rivaliser avec Woodstock), Bondi Beach et les rues de Sydney.

En quelques mots l’auteur est bon, très bon je dirais même. Il sait attirer son lecteur, mais il sait aussi le garder. On a envie de connaître d’avantage Harry, donc on va forcément lire les autres tomes. L’histoire est bien menée, pas de scènes horribles, pas de détails qui vous empêchent de dormir la nuit. Non un bon Thriller, comme on les aimes. J’ai été conquise par ce premier opus, par ce Harry et par l’auteur lui même ! J’ai déjà « Les cafards » le deuxième livre de cet auteur dans ma PAL.

Note : 17/20

Lien vers la fiche Livraddict

Logo Livraddict

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s