Jean d’Aillon – De taille et d’estoc

  • Broché: 483 pages
  • Editeur : Presses de la Cité (4 octobre 2012)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2258100399
  • ISBN-13: 978-2258100398

Quatrième de couverture :

Marseille, 1187. Antoine, orphelin de treize ans recherché pour meurtre, se retrouve seul sur les routes infestées de bandits, de mercenaires mais aussi de quelques belles âmes. L’adolescent, qui dorénavant se fait appeler Guilhem, va, au hasard d’étonnantes rencontres, être initiéà l’art des troubadours tout comme à celui de la coutellerie, du lancer de couteau et du duel. 
Son chemin croise, un jour, celui de Joceran d’Oc et de Jeanne de Chandieu qui, pour vivre leur passion, ont quitté l’habit et les ordres religieux. Ils n’en sont pas moins accusés d’avoir dérobé la Sainte Lance, inestimable relique rapportée de Terre sainte par les croisés. Amour et honneur, quête de la vérité et vengeance : la grande saga du chevalier troubadour Guilhem d’Ussel peut commencer.

Avis :

J’avais évoqué précédemment ma découverte de Jean d’Aillon avec « Les ferrets de la reine ». Une découverte extraordinaire de cet auteur. Là je découvre Jean d’Aillon avec sa saga Moyenne-Âgeuse, et la série « Guilhem d’Ussel ». Série qui comporte déjà 4 tomes à ce jour. Celui ci est en fait le dernier de la saga, mais je suis contente de l’avoir lu en premier.

Antoine jeune Marseillais de 13 ans quitte la ville suite à l’assassinat qu’il a commis de sang froid afin de venger sa mère. Recherché, traqué, il va trouver refuge à Arles. Là un homme va le recueillir, et de la va commencer l’épopée de ce jeune garçon. Sur cinq années nous allons suivre Antoine, qui va se faire appeler Guilhem, au travers de sa fuite et des différentes péripéties qui vont jalonner son chemin. Le personnage ne va pas évoluer dès le départ mais c’est au fil de l’histoire que l’auteur va lui donner son importance.

Adolescent, jeune homme et enfin chevalier. Jean d’Aillon fait grandir Guilhem d’une manière poignante. Il grandit au contact des différents protagonistes qu’il rencontre. Simon l’Adroit, le rémouleur, qui va lui enseigner son art. Malvin le Froqué, routier et brabançon, qui va lui enseigner les premières techniques de combat. Marion jeune ménestrelle. Puis Jocerand d’Oc avec qui il va faire un bout de chemin et qui lui présentera Guy d’Ussel, Ussel sera le nom qu’il reprendra plus tard. Puis avec Arnuphe de Brançion fidèle ami et enfin Mercardier qui fera de lui un homme et un chevalier. 

Entre 1187 et 1192, on va suivre l’évolution de Guilhem, à travers les guerres, les pillages, et autres barbaries. Car nous sommes au moyen-âge, le moyen-âge de Richard Coeur de Lion, de Henri II et ses fils. Dans une France ravagée par les guerres et les croisades en terre sainte. L’époque des Templiers (que j’affectionne particulièrement), et des pauvres gens saignés et meurtris laissés pour compte. Une époque poignante, pas gaie, pas facile mais racontée ici avec une passion et une connaissance extraordinaire. 

Ce livre est le dernier sorti de la série « Guilhem d’Ussel », mais je conseille de le lire en premier. Ici l’auteur, bien que tardivement, pose les bases de la série. Ce qui est dommage, car il aurait du être édité et écrit en premier. Personnellement je suis contente de ne pas avoir lu les autres tomes avant. 

Ce livre est une merveille, je suis encore ému même après l’avoir fini. Je reconnais que cet auteur sait me transporter, me faire voyager et m’émouvoir. J’ai hâte de lire les autres tomes de la série ainsi que les « Louis de Fronsac » qui sont dans ma bibliothèque. 

Note

19/20

Lien vers la fiche Livraddict

Logo Livraddict

Publicités

Une réflexion sur “Jean d’Aillon – De taille et d’estoc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s