Philippe Saimbert – L’héritage de Tata Lucie

Synopsis :

Tata Lucie est une emmerdeuse. De son vivant ce n’était pas une sainte mais, une fois morte, elle se surpasse pour pourrir la vie de sa famille. Le testament est clair : pour toucher l’héritage, ses neveux doivent s’installer avec toute leur famille dans la maison de la défunte. Et ce n’est pas un palais ! Tata Lucie leur a réserve une autre surprise, une sorte de chasse au trésor rocambolesque, les pieds dans la boue. Bienvenue à la campagne ! C’est certain, les chers neveux ne vont pas s’ennuyer et, au coeur du Béarn, ils sont entraînés dans une aventure qu’ils ne risquent pas d’oublier… Mais que ne ferait-on pas pour toucher le pactole ? Comique de situation, dialogues savoureux et coups de théâtre s’enchaînent jusqu’au final orchestré par la chère tata Lucie. Un dénouement forcément étonnant.

Avis :

Je ne connaissais absolument pas cet auteur, c’est en me baladant dans le rayon de la librairie, que j’y suis tombée dessus. Le titre m’accroché en effet, il est certain que le portrait de la « vieille » et le titre « l’héritage de Tata Lucie », ont eu vite fait déguiser ma curiosité.  Après avoir lu la quatrième de couverture, je me suis décidée, emballé c’est pesé. Je n’ai pas été déçu de cet achat loin de là, j’ai même passé un excellent moment.

L’histoire est celle de quatre frères, Bernard, Michel, Emile et Gus (pour Gustave), qui perdent leur tante Lucie. Bon bien entendu étant donné que Tata Lucie était une catin reconnue du village, faisait d’elle la pestiféré de la famille. Les quatre frères n’étaient pas franchement intéressés pour aller aux obsèques, mais la convocation chez le notaire et le « peut-être supposé » héritage, ramena à la raison ces quatre âmes. Voilà donc la famille en route vers le Béarn, à Montcaubet pour être précis.

La corvée des obsèques terminée, voila notre charmante tribu (les femmes et les enfants ayant aussi fait le déplacement), en route pour un lieu bien plus agréable….le notaire. En effet celui-ci allait procéder à l’ouverture du testament. Même si la photo de Tata Lucie prône sur le bureau de Me Lafarge, l’espoir du pactole fait vite oublier la tête de veau de Tata. Mais voilà, la tatie, elle avait de l’oseille. Ayant elle même héritée d’une coquête somme (15 millions de francs en 1980 !), elle lègue donc plus de 30 millions de Francs ! Voilà de quoi pardonner pas mal de coucheries et autres beuveries en tout genre.

Les neveux, plein de grâce et de reconnaissance, se frottent les mains, quand on leur apprend que l’héritage ne sera touché qu’à une seule condition. La tatie, elle était déjà destinée aux flammes de l’enfer dans les esprits. Donc il faut que les neveux retrouvent la Topaze, que porte la défunte Tata sur la photo, que cette dernière soit expertisé à Pau et que après approbation de l’expert seulement, le pactole sera remis à la famille. Bien évidement, la bague est cachée, et aux neveux de faire la découverte. Ils ont un mois à compter de la date de l’ouverture du testament.

Voilà comment les quatre frères, aidés de femmes et enfants, vont mettre à rude épreuve leurs nerfs et leurs vacances, à retourner la propriété de Tata Lucie à la recherche de la bague. S’ensuit un mois de fouilles archéologiques, de retournement de terrain, et puis…..! La suite je vous laisse la découvrir.

Ce livre est truculent, bourré d’humour et de calembour, narré par l’auteur qui doit avoir une quinzaine d’années à l’époque. Mélange de vacance et de chasse au trésor, dans un décor rural. Les personnages s’animent, se disputent, réfléchissent pour notre plus grand bonheur. Livre qui se dévore. Un excellent moment de franche rigolade, un vrai rafraîchissement.

♥♥♥♥♥

Logo Livraddict

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s