Rose Aimée – La belle qui porte malheur

San Francisco 1851 : Un jeune homme Martial Belleroche se fait prendre à partie par 3 loustics. Albert Garancher imprimeur de son état lui sauve la mise. Martial à une dette envers lui. Albert Garancher lui demande de retrouver quelque chose et quelqu’un à Paris. 

Paris 1852 : Rose Aimée chante au cabaret « Les Trois Anges Blancs », elle chante la complainte de la belle qui porte malheur. Bientôt leurs destins vont se croiser.

Histoire :  Nous sommes dans le Paris de 1852, après la réforme. Paris quartier de la Villette, dans la rue d’Allemagne se trouve le cabaret « Les Trois Anges Blancs ». Martial débarque avec pour idée de retrouver la nièces de Garancher et de ramener à San Francisco le manuscrit demandé par Garancher. Que sait Martial ? Que la nièce de ce dernier travaille au cabaret que ce n’est pas une fille commode.  S’ensuit une rencontre, une aventure, des imprévus et un quiproquo.

Les personnages : 

  • Martial Belleroche : Marin au long court, issu d’une famille nombreuse et miséreuse. Il prend la mer à l’âge de 12 ans. Il arrive à San Francisco en 1848. Comme beaucoup de marins, il ne peut rentrer en France, car les capitaines de bateaux ont désertés pour la ruée vers l’or.
  • Albert Garancher : Imprimeur qui sauve la mise de Martial Belleroche . En contrepartie ce dernier va devoir retrouvé la nièce d’Albert et ramener à San Francisco la nièce et le manuscrit.
  • Rose Aimée : Ou Fifi bout d’ficelle, chanteuse et danseuse dans le cabaret « Les Trois Anges Blancs ». Elle chante la complainte de la fille qui porte malheur, et porte malheur à tous les hommes qui veulent abuser d’elle. Certains sont morts à cause de ça.
  • Les Jousselin :  Les tauliers du cabaret. Couple ignoble, sans scrupule. Ils exploitent les filles du cabaret et font d’elles des catins sans retenues.
  • Fidélia : Ou Fifi Les Gambettes ou bien encore Fauvette. Autre personnage central de cette histoire. Ancienne chanteuse et danseuse au cabaret, elle est maintenant fille de joie.

L’avis : 

J’ai emprunté ce livre à la bibliothèque. Ce n’est pas le genre de livre que j’aurais acheté. Au départ l’histoire met un certain temps à se mettre en place. On démarre à San Francisco puis en l’espace de quelques pages on se retrouve dans le Paris de 1852. A cette époque la ville est sale, l’hygiène inexistante. Il y a tout autour de la capitale des « beuglants » (cabaret), plus miteux les uns que les autres. C’est dans cette atmosphère que s’amorce l’histoire. Tout d’abord on découvre Martial, vient ensuite Rose Aimée et enfin Fauvette et les autres protagonistes moins important.

Je vais être honnête ce livre est très bien écrit. Le style de l’auteur est intéressant. Mais je n’ai pas accroché plus que ça. Je m’explique. Je ne suis pas fan des romans historique. Et dans ce livre on a vraiment l’impression d’y être. Certains personnages sont carrément répugnants (Les Jousselin, Fauvette et d’autres…!), les lieux sont sordides (le couvent hanté de Rose Aimée…!). Bref on est loin des livres rutilants se déroulant dans le second empire.

La romance entre Martial et Rose Aimée et timide, mignonne, presque touchante, mais quand à moi elle ne m’a pas émue outre mesure. Je suis passée à côté de la magie du livre certainement. Les descriptions trop détaillées m’ont parfois refroidies. L’époque en elle même ne m’attire pas plus que ça non plus. Pourtant la quatrième de couverture promettait un livre romantique et bien ficelé. Ben….rien pour ma part !

En conclusion

Il existe une suite de ce livre « Le marin perdu dans la brume » Rose Aimée Tome 2. Pour les curieux je pense que cela sera intéressant. Quand à moi si la bibliothèque en fait l’acquisition et que je n’ai rien sous la main à ce moment là…..alors pourquoi pas !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s